LEVEL UP

YOUR
DREAM


MORGAN

ROCHE

DIRECTEUR MARKETING
COMMUNICATION & SPONSORING

I
N
T
E
R
V
I
E
W

Présentation

Bonjour, je me présente : Morgan ROCHE, né le 5 Mai 1988 à Epinay sur seine (93). Je réside actuellement dans la ville de Montmorency. Je suis actuellement Ingénieur Commercial Infrastructure chez le 1er intégrateur IT français : SCC France.

Mon rôle est d’accompagner techniquement les commerciaux auprès des clients pour l’ensemble des besoins et projets infrastructure.

HOBBIES

Sports : basketball, football, art martiaux, surf, skateboard

Esport : Counter-Strike, FIFA

Activités : moto, voyages, horlogerie, nouvelles technologies

Pourquoi rejoindre IONEO ?

Mes atouts sont la gestion marketing (plan marketing) et suivi commercial. C’est pour cela que j’ai décidé de rejoindre l’équipe IONEO afin d’apporter mon savoir-faire dans ces deux missions importantes pour nos clients et partenaires.

IONEO
&
L’ESPORT

POURQUOI ?

Comment as-tu commencé à jouer aux jeux vidéo ? Et plus largement quand t'es-tu intéressé à l'esport ?

Comment ai-je commencé à jouer ? Hahaha…

Déjà petit, je jouais sur console (SEGA, Nintendo, PS1, PS2, PS3, PS4). Je me souviens que c’était la guerre à la maison entre mon petit frère et mes parents pour jouer. Mon quotidien était rythmé par la sortie des jeux (notamment PES et FIFA) et les différents tournois que nous pouvions organiser avec mon frère et mes amis.

J’ai découvert Counter-Strike en arrivant au collège. Et là, mes nuits sont devenues de plus en plus courtes. Pas simple de trouver du temps entre le contrôle de mes parents et mon quotidien (école et sport) ! 

J’ai pris la décision de continuer à jouer régulièrement, mais sur mon temps libre entre la fin des cours et le début des entraînements (Basketball et Arts Martiaux).

Que penses-tu de l'esport et de son avenir ?

Je pense que l’esport d’aujourd’hui représente une nouvelle page qui se tourne, et qui change nos habitudes à travers le sport. C’est l’évolution.
L’esport, c’est la possibilité de jouer sur tout type de support : PC, consoles, téléphones, … C’est la suite logique et le complément de toute activités sportives.

Quelques chiffres

L’esport, c’est 2 milliards de gamers, dont 600 milles esport. Et les chiffres augmentent de jour en jour !

52% des fans d’esport ont entre 21 et 35 ans, et 30% d’entre-eux ont entre 10 et 20 ans.
L’intérêt des jeunes pour l’esport ne devrait que grandir dans les prochaines décennies avec la popularisation des jeux vidéo mobiles.
L’âge de ces intéressés évolue également :

  • > 18 ans = 30%
  • 18/30 ans = 32%
  • < 30 ans = 38%

On estime d’ailleurs que 92% des jeunes américains jouent au moins une fois par semaine à des jeux vidéo. A l’inverse des sports traditionnels, le public esport est très jeune.

Avant, les gamers étaient principalement des hommes. Aujourd’hui, si nous regardons de plus près la typologie : 77% sont des hommes et 23% des femmes.

Les revenus sont en croissance : 230 millions de dollars en 2015 pour 517 millions de dollars en 2017.
En France, l’esport représente 22 millions de dollars avec une croissance de 10%.
L’audience des différentes chaines françaises augmente de 20% par an en nombre de téléspectateurs.

Tout cela montre clairement la croissance de l’esport en France.

Quel sera ton rôle au sein de IONEO ?

Mon rôle au sein de IONEO concerne la prise en charge de toute la partie Marketing Communication & Sponsoring.

Je mets en place des partenariats stratégiques avec des entreprises pour financer les projets des structures et l’image des joueurs.
J’accompagne également les sponsors en vue d’optimiser leur retour sur investissement.

Mon rôle est de convaincre les entreprises d’investir pour permettre à une structure ou à un nouveau talent de voir le jour. C’est un poste indispensable aujourd’hui. Il assure la relation entre les sponsors et nos clients.
J’écris et vends l’histoire du joueur ou de la structure face à des sponsors potentiels qui pourront voir, en retour, le nom de leur entreprise sur les maillots des joueurs, mais aussi vivre des moments uniques en étant au cœur même des événements et des rencontres sportives et esportives.

Pour l’entreprise qui sponsorise, c’est l’opportunité de se faire connaître du grand public, de faire savoir qu’elle partage les valeurs de ce sport ou esport, de faire partager à ses clients des moments inoubliables.

Les missions :

  • Élaborer et valider la stratégie de communication marketing selon l’étude du marché et en cohérence avec la stratégie générale (entreprise, structure, joueur)
  • Définir le budget des actions de communication et de marketing et suivre sa réalisation
  • Mettre en œuvre les plans de communication interne et externe
  • Conseiller et accompagner auprès de la direction générale la stratégie des clients
  • Animer et encadrer les équipes dans la réalisation des plans de communication et de marketing
  • Développer et piloter un réseau de partenaires et de prestataires
  • Fédérer les employés autour de l’identité, des valeurs et de l’actualité de l’entreprise

Le mot de la fin : esport & sport

Dans le sport, l’utilisation des nouvelles technologies, comme les simulateurs en mode esport, permettent l’amélioration des sportifs. Ils sont très présents de nos jours, alors pourquoi ne pas le voir comme un complément dans certaines disciplines comme le Golf, F1 ou Moto GP.

L’esport, c’est le croisement concret entre un sportif et la nouvelle technologie.

Si nous prenons un joueur dans l’esport par exemple, il se doit d’avoir une bonne condition sportive pour absorber le quotidien (entrainement, concentration, image, …). Exactement comme dans le sport.

Je fais partie des nouvelles générations qui pratiquent au quotidien des jeux sur nos portables, tablettes, ordinateurs, consoles… mais aussi du sport. Et je trouve que c’est de plus en plus complémentaire.

L’esport ne va faire que croître dans les prochaines années. C’est une nouvelle activité qui est accessible à tous et qui rassemble.

Morgan Roche

Directeur Marketing Communication & Sponsoring

MorganRP95

N’hésitez pas à nous rejoindre et à partager nos articles sur les réseaux sociaux :